Acte central de notre modèle coopératif, l’Assemblée Générale est la réunion annuelle des sociétaires, des administrateurs et des dirigeants de la Banque. C’est le lieu où les sociétaires viennent entendre les dirigeants leur rendre compte de l’activité sur l’année passée et partager avec eux les perspectives et les développements futurs qui sont envisagés. Ils ont ainsi la possibilité de les questionner sur les éléments qui leur sont présentés, peuvent prendre part aux décisions et exercer leur pouvoir souverain sur les résolutions qui sont soumises à leur vote.

Malgré l’importance de ce temps de rencontre et d’échanges, dans le contexte d’une crise sanitaire mondiale, la santé de tous est la priorité. Guidés par une autre valeur centrale de notre modèle, la solidarité, le Président et le Directeur Général, agissant sur délégation du Conseil d’Administration de la BPMED, ont décidé, conformément aux dispositions prises par le gouvernement pour freiner la propagation du Covid-19 et comme la grande majorité des Banques Populaires, que notre Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire serait organisée à huis clos, hors la présence physique de ses sociétaires et des autres participants de droit habituels.

 

Les sociétaires ont été informés de ce changement par mail et par avis d’insertion dans des journaux d’annonces légales sur l’ensemble des départements de la circonscription territoriale de la Banque et sur son site internet. Les sociétaires ont pu voter par correspondance ou sur le site de vote en ligne.

 

L’Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire de la Banque Populaire Méditerranée s’est ainsi tenue, le lundi 27 avril 2020 à 15h30 à Marseille, en présence uniquement du Bureau, présidé par Philippe Henri, Président du Conseil d’Administration, composé par ailleurs du Directeur Général, Christophe Bosson, assurant la fonction de Secrétaire de l’Assemblée, ainsi que de deux sociétaires, en tant que scrutateurs.  Un huissier était également présent pour s’assurer de la bonne tenue de cette Assemblée Générale.

 

L’Assemblée a été convoquée conformément aux dispositions statutaires et légales.
Chaque sociétaire a reçu un avis de convocation contenant l’ordre du jour et les résolutions soumises au vote.
Malgré le caractère exceptionnel de l’organisation de cette Assemblée générale à huis clos, cette formalité annuelle obligatoire s’est tenue dans le respect de nos obligations au regard de la loi.

 

De plus, reconnue organisme d’importance vitale, notre Banque est tenue d’assurer la continuité de son activité même lors d’une crise comme celle provoquée par le coronavirus. Dans ce contexte inédit, l’organisation réduite au strict nécessaire de notre assemblée générale, nous permet de concentrer plus de moyens et d’énergie au soutien et à l’accompagnement de nos clients fragilisés par la situation. Le maximum des équipes en interne est ainsi mobilisé à 100 % pour que l’économie de notre région ne s’immobilise pas, au travers notamment de la mise en place des dispositifs exceptionnels que sont le Prêt Garanti par l’Etat ou le report des échéances de crédits professionnels et entreprises.

 

Lors de cette Assemblée, Christophe Bosson, Directeur Général de la Banque Populaire Méditerranée, a présenté les résultats de l’exercice 2019. Il a défini l’année 2019 comme une année de consolidation. Consolidation des performances commerciales dans un contexte bancaire très concurrentiel, consolidation des valeurs coopératives avec l’arrivée de 8 500 nouveaux sociétaires, consolidation conclue sur des résultats financiers en hausse avec notamment une amélioration significative de la productivité grâce à l’évolution favorable du PNB, couplée à une bonne maîtrise des charges et du coût du risque.

 

Philippe Henri, Président de la Banque Populaire Méditerranée, a poursuivi en présentant les dispositifs actuellement mis en œuvre dans le cadre de la crise sanitaire, dont l’objectif est d’assurer la sécurité des collaborateurs et des clients et de permettre la continuité de service. Il a particulièrement évoqué en chiffres et en faits la mobilisation exceptionnelle des réseaux pour accompagner et soutenir nos clients, ainsi que plus globalement l’économie régionale. Il a aussi souligné les efforts importants des fonctions support pour accompagner cette forte mobilisation et il a enfin remercié l’ensemble des collaborateurs de la banque pour leur engagement.
Les 14 résolutions proposées par le Conseil d’Administration, ont toutes été adoptées à la majorité requise. (*)

 

Le Rapport Annuel 2019 est disponible sur le site internet de la Banque Populaire Méditerranée.
 

(*) Dans le souci de préserver la capacité de soutien des banques, la Banque Centrale Européenne a demandé par une recommandation en date du 27 mars 2020, aux établissements de crédit de reporter le versement des dividendes ou intérêts aux parts sociales jusqu’à octobre 2020.
L’Assemblée Générale, avec la validation du Conseil d’Administration, a amendé la résolution 3 portant sur l’affectation des Résultats pour proposer de verser l’intérêt aux parts sociales le 30 septembre prochain et ce, sauf interdiction d’ici cette date de la part des autorités bancaires européennes ou françaises. Ces mesures de prudence s’appliquent à toutes les banques européennes.